Sanctuaire Notre Dame de Lavasina

Lavasina: Un sanctuaire d'hier et d'aujourd'hui

Liens en relations:

 

  - Diocèse d'Ajaccio

  - Vatican

 

Pour plus d'information vous pouvez nous envoyer un mail sur:

sanctuaire@lavasina.fr

Le site:

 

Suivant la côte orientale du Cap Corse, à 7  Km de Bastia, le touriste ou le pèlerin arrive, à un tournant de la route sur un pittoresque promontoire. On domine la mer qui, selon la saison, caresse ou flagelle l'entassement des rochers, auxquels s'accrochent les vestiges d'une antique tour gênoise, aujourd'hui surmontée d'un calvaire. Les franciscains en ont fait leur lieu de sépulture conventuelle.

 

La route sinueuse descend encore, franchit sur un pont l'estuaire d'une petite rivière (La Vasina) et vient frôler la plage de galets largement ouverte sur la Mer Tyrrhénienne, face à l'Ile d'Elbe, à la Toscane...

Quelques villas récentes et des maisons du temps passé parsèment cet endroit verdoyant et font l'escalade des collines proches. C'est là, en bordure de la route, que se dresse le Sanctuaire de Notre Dame des Grâces.

 

  • Edito!!

     

     

     

    Chers pèlerins et visiteurs,

     

    Soyez les bienvenus au sanctuaire de Notre Dame de Lavasina.

    Le pèlerinage ou la visite que vous réaliserez seront tout entiers habités par cette image de Marie tenant dans ses bras Jésus petit enfant. Un message vous est adressé par cette représentation. Marie se fait toute petite pour son fils. Son attitude est l'expression de son humilité, de sa Foi et  de sa tendresse pour Jésus. "Il faut que lui grandisse et que moi je diminue" Jean 3,30. Cette parole de Jean-Baptiste parlant de Jésus illustre bien ce que nous transmet Marie dans cette belle image.

    Nous sommes invités nous aussi à trouver une attitude qui accompagne les étapes humaines et spirituelles des autres. Marie, par sa vie, nous enseigne que se tenir humblement sur le chemin de la vie des hommes et des femmes de notre temps, c'est participer à l'épanouissement, à la confiance dont ils ont besoin pour vivre et aimer.

    Que votre pèlerinage ou votre visite soient une belle et vivante expérience de votre regard sur Marie et une découverte du "puits" de la confiance en Dieu et dans les autres.

                                                                                                 Chanoine Pierre PINELLI,

                                                                                                    Recteur de LAVASINA

     

     

  • Aux origines...

    Tout commence avec la famille Danese. Il y avait jadis, au bord de la mère une chapelle rustique appartenant à cette famille. La tradition orale nous raconte que la famille aurait reçu le tableau en paiement d'une créance. Un client de Rome, provisoirement insolvable, leur offrit de régler sa dette par l'envoi d'une peinture représentant la Madone. Or dans l'emballage ce trouvait - inexplicablement- le montant exacte de la somme dûe. A la suite de ce premier prodige le tableau fit exposé dans la petite chapelle rustique. Cette chapelle primitive fut remplacée en 1677 par l'actuel Sanctuaire, où est exposé au dessus du maître-autel le "tableau miraculeux". C'est ce tableau qui est à l'origine du pèlerinage.

     

     

     

  • Un tableau miraculeux...

    Le tableau est à l'origine de plusieurs miracles. Le premier est le plus célèbre fut la guérison de "sœur Marie" qui était atteinte d'une terrible contraction des nerfs à la suite de laquelle ses jambes s'étaient repliées suer elles-mêmes.

    "Sœur Marie" qui souffrait avait entrepris de se rendre de Bonifacio à Gènes, (embarquée à bord du voilier de Pierre-Toussaint de Brando), espérant trouver là-bas des spécialistes capables de lui procurer au moins un soulagement de ses souffrances. Durant le voyage, une tempête contraint le bateau à un accostage dans la crique de Lavasina.  "Sœur Marie supplia les marins de la conduire dans le petit oratoire où était exposé le tableau.

    Avec les enfants présents sur les lieux elle louait le Seigneur par l'intercession de la vierge. Elle demanda ensuite un garçonnet de lui prendre un peu de l'huile de la lampe qui brûlait devant le tableau et elle se fit oindre ses jambes. Aussitôt ses jambes se sont redressées et elle guérit.

    Le procès-verbal du miracle et le récit de nombreuses autres faveurs obtenues furent consignées par écrit sur l'ordre de Monseigneur Giustiniani.

    Ce ne fut pas le seul miracle ou faveur accordé par la vierge de Lavasina.

    ....Et, dans la suite des temps, jusqu'à nos jours, d'innombrables faveurs, petites et grandes, ont été accordées ici à la prière des fidèles. En témoignent une collection d'Ex-votos anciens, ainsi qu'une multitude de plaquettes de marbre contemporaines.

     

(c) Sanctuaire Notre Dame de Lavasina- Mentions Légales- Georgette Al Rahi